Près de 70 ans d'histoire...

En 1953, quelques années après la guerre, sous la présidence d'Emile Gabriel, naissait l'aéroclub des "Ailes Florentinoises" une association type loi de 1901. Cette section du Syndicat d'Initiative de la ville de Saint Florentin prévoyait la formation d'élèves pilotes "avion motorisés", de parachutistes, d'élèves pilotes "vol à voile". Une place importante était laissée alors, à la construction d'avions, de planeurs et de modèles réduits. 

 

Puis en 1959, l'acquisition par les membres du club d'un Jodel (le célèbre F-PHUL) provenant de l'aéroclub de Sens-Montereau, permit aux Ailes Florentinoises de voler de ses propres ailes. Durant une vingtaine d'année, l'aeroclub s'engage sur un rythme de croissance important ( 7 appareils et près de 80 pilotes) grâce notamment à une gestion moderne et rigoureuse de José Delot qui succède à Emile Gabriel à la présidence du club.    

 

     

Histoire Saint florentin.jpg
Aerodrome.jpg

En 1979, l'aéroclub décide de se moderniser pour conquérir de nouveaux espaces. Les anciens appareils sont vendues pour permettre l'acquisition de 3 avions neufs: Un rallye de 110cv pour l'école, un TB9 et un TB10 de 180cv équipé d'un VOR et d'un transpondeur pour permettre les voyages longue distance. C'est la conquête de l'air, les pilotes sont heureux de  pouvoir s'aventurer aux quatre coins de l'hexagone et meme d'en franchir les frontières. 

Par la suite, un CESSNA 150 pour l'école et deux CESSNA 172, viennent compléter ou renouveler la flotte. Alain DELOT qui succède à son frère en 1990 à la présidence des Ailes Florentinoises redynamise l'esprit "club" et favorise la renommée auprès du grand public en organisant plusieurs manifestations: Rallye aérien annuel, meeting national en 1995 et de nombreux voyages à thèmes. 
 

Alain Delot, aidé de sa femme Jocelyne ont toujours favorisé l'accès au monde aéronautique et notamment pour les jeunes: